aucun commentaire pour l'instant

Journal “Ensemble” Décembre

Noël : une grande joie !

 

La venue de Jésus-Christ dans le monde a été annoncée ainsi par l’ange avec joie devant les bergers qui gardaient les troupeaux non loin de Bethlehem : « Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d‘une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. (Luc 2.10-11).

 

Dès le commencement de la proclamation de la bonne nouvelle, il y a eu une grande joie dans le ciel que les anges vinrent partager sur la terre.

Jésus, le Christ, Seigneur et Sauveur, a tout accompli pour notre salut.  Par sa mort expiatoire à la croix il a effacé notre dette et pardonné tous nos péchés. Il est ressuscité et le Père l’a placé à sa droite ! (Philippiens 2.10-11)

 

Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes,

Jésus-Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. (1 Timothée 2.5).

 

Depuis, dès que l’Evangile est prêché avec la manifestation du Saint-Esprit, une grande joie se répand au milieu des hommes, capable de remplir même toute une ville :

Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ. Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait. Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris. Et il y eut une grande joie dans cette ville. (Actes 8.1-6)

Zachée a éprouvé une grande joie en recevant Jésus dans sa maison : Zachée, hâte-toi de descendre; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie. (Luc 19.5-6)

Retrouver cette joie d’être sauvé fut pour David un élément important dans son retour vers Dieu :

O Dieu ! crée en moi un cœur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé.

 Ne me rejette pas loin de ta face, Ne me retire pas ton esprit saint.

Rends-moi la joie de ton salut, Et qu’un esprit de bonne volonté me soutienne !

Psaume 51.10-12

La joie est un don que Jésus a fait aux siens : Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. (Jean 15.11)

Jésus, vous ne l’avez pas vu, et pourtant vous l’aimez ; mais en plaçant votre confiance en lui sans le voir encore, vous êtes remplis d’une joie glorieuse qu’aucune parole ne saurait exprimer, car vous obtenez votre salut qui est le but de votre foi. 1 Pierre 1.8-9

JOYEUX NOËL !

Poster un commentaire